//Échantillonnage de moisissures
Échantillonnage de moisissures2018-07-16T16:02:26+00:00

Moisissures

Les moisissures sont issues des micro-organismes fongiques. Ce groupe d’organismes inclut pareillement les champignons et les levures. Les moisissures s’accroissent sous certaines conditions favorables dont la présence d’humidité et d’une matière nutritive laquelle doit être de type organique. L’humidité peut découler de plusieurs problèmes, dont l’infiltration d’eau dans un bâtiment ou en raison d’une ventilation inadéquate. La matière nutritive peut être constituée de plusieurs substances dont :  la matière végétale, du papier peint, des colles, de tuiles cartonnées de plafonds suspendus, ou de tout matériau qui absorbe aisément l’eau.

D’ordre général, les moisissures peuvent être repérées par la présence de taches de décoloration (noire, verte, grise et blanche), par des odeurs de moisi ou de terre. De plus, elles peuvent pareillement se retrouver à des endroits non visibles, ex. l’intérieur des murs ou des conduits de ventilation. Selon le type de moisissures présent, le temps d’exposition et l’état des occupants, les moisissures peuvent engendrer des problèmes de santé (ex. : allergies et maladies respiratoires) en plus de problèmes structurels du bâtiment. Selon la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), plusieurs groupes de personnes sont à risque de développer des problèmes de santé. Ces groupes incluent les femmes enceintes, les jeunes enfants et les personnes âgées, ainsi que ceux qui ont déjà des problèmes de santé tels que des troubles respiratoires ou un système immunitaire affaibli. Ainsi, ces personnes sont plus à risque lorsqu’elles sont exposées à des moisissures.

Étant donné que les moisissures nécessitent un apport important d’humidité pour se développer, il est primordial de contrôler l’humidité relative à l’intérieur d’un bâtiment. À ce sujet, la SCHL recommande de maintenir l’humidité relative d’une pièce inférieure à 50%. Advenant une source d’humidité provenant de l’extérieur (ex. : infiltration d’eau ou condensation), le bris ou la défectuosité de l’enveloppe du bâtiment doit être réparé afin de maintenir une ventilation adéquate.

Mentionnons que selon la SCHL, des moisissures sur des petites surfaces (ex. : rebord de fenêtre), ne posent pas de problème sérieux. Dans l’éventualité où il y aurait de grandes surfaces impactées (ex. panneau de plâtre), il est recommandé de faire appel à Environnement PH pour les services relatifs à l’échantillonnage des moisissures et aux tests d’air de votre bâtiment.

Des questions?

Contactez-nous. Il nous fera plaisir de vous éclairer et de trouver solutions à vos problèmes.

contactez-nous